Lien affectif et éducation - Septième conférence nationale sur l’éducation non-formelle des enfants

Afin de soutenir les services d’éducation et d’accueil dans le développement de la qualité de leur offre éducative, le  Service national de la jeunesse organise depuis 2012 annuellement une conférence sur l’éducation non-formelle.

  Les thèmes des conférences précédentes étaient :

- L’éducation dans le contexte extra-scolaire (2012)

- La participation des enfants et des jeunes (2013)

- Inclusion (2014)

- L’attitude pédagogique (2015).

- L’observation et la documentation (2016)

- La résilience (2017)

 La qualité de la relation entre l’enfant et l’éducateur/trice des services d’éducation et d’accueil pour enfants est d’une importance primordiale pour le développement de l’enfant et le processus éducatif. Les structures de l’éducation non formelle doivent ainsi proposer un cadre dans lequel les enfants se sentent acceptés et en sécurité et ce, dans un souci de mettre en place des relations stables et inscrites dans la continuité.

 Prof.Dr. Fabienne Becker -Stoll (directrice de l’institut « Staatsinstitut für Frühpädagogik-Bayern ») a souligné lors de son exposé que le lien affectif et l’éducation doivent toujours être vus ensemble. Ce n’est que quand la relation de l’enfant avec ses parents et éducatrices est positive, qu’il se sent à l’aise et qu’il peut profiter de toutes les opportunités de développement : «  Kinder  lernen vor allem von Menschen, in sozialen Interaktionen und durch emotionale Beziehung zu ihnen. Deshalb hängt der Ertrag früher Bildungsprozesse von Beziehungs- und Bindungsprozessen ab ».

Le deuxième conférencier, Hans-Joachim Rohnke (formateur et superviseur) a expliqué que le changement récent des services  d’éducation et d’accueil en structures travaillant avec une méthode ouverte qui est moins liée à des groupes fixes, ne signifie pas l’absence de relations : «  Die ErzieherInnen reagieren auf die Initiative und die Impulse der Kinder und kultivieren dabei dialogische Beziehungen; sie folgen den Kindern. Wichtig dabei ist, dass sie sich den Kindern gegenüber möglichst wenig wertend einbringen, um die Kinder nicht zu stark mit ihren impliziten und expliziten Erwartungen und Wünschen zu beeinflussen. Sie sollten grundsätzlich gespannt und neugierig auf das sein, was Kinder ihnen aus ihrer lebendigen Phantasie und Kreativität präsentieren. »

 Les exposés de Prof.Dr.Becker-Stoll et M. Rohnke ont été complétés et illustrés pas les exemples des structures suivantes du Luxembourg :

  • Crèche Draachemailchen, Noerdange
  • Crèche Kannernascht Dippach-Garnich
  • Maison relais Betzdorf

La conférence a été clôturée avec un film réalisé par Arcus a.s.b.l. et le Service national de la jeunesse sur le thème « émotions et relations sociales ».

Les conférences nationales sur l’éducation non-formelle du Service national de la jeunesse et du Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse s’adressent au personnel éducatif des services d’éducation et d’accueil pour enfants et aux assistants parentaux. 400 personnes ont participé  à cette septième  édition. Le recueil  des différentes contributions est disponible à partir de février sur www.enfancejeunesse.lu et sera publié dans la série « études et conférences » du SNJ.

[communiqué par le Service national de la jeunesse]