Bilan de la campagne Clever Klicken 2014-2015

La campagne BEE SECURE "Clever klicken" s’est étendue sur toute l’année scolaire 2014-2015 et a mis en lumière les arnaques en ligne et leurs impacts sur les victimes. Le but de la campagne consistait surtout à donner des conseils essentiels pour ne pas tomber dans le piège des cybercriminels.Cette campagne a été déclinée en différentes sous-catégories: les risques liés au commerce électronique, aux téléchargements, E-mails, téléphones, sites de réservation de vacances en ligne, sites de rencontre, E-banking etc.Au total, 714 interventions dans des classes d'école, des "Maisons Relais" et des Maisons des Jeunes ainsi que lors des soirées d'information pour les parents et des formations ont été demandées auprès de BEE SECURE. Au total, une vingtaine de manifestations ont été (co)organisées au cours de l'année.Bien que non encore terminée, l’impact médiatique de cette campagne a été un vrai succès. L’attrait pour cette thématique aura permis de générer non seulement une forte présence auprès de la presse en ligne, mais aussi imprimée. De plus, la campagne fût illustrée dans plusieurs documentaires dédiés, radiophoniques et télévisuels [statistiques actuelles (hors publicité) : 134 articles écrits et 61 documentaires radio/TV].En ce qui concerne les arnaques en ligne et leurs impacts sur les victimes, les plus fréquentes au Luxembourg qui touchent les particuliers sur la période 2014/2015 sont les ransomwares[1], l’envoi de fausses factures téléphoniques (phishing « tangible » car en version papier) mais aussi le classique phishing par email[2]. Cette campagne a également permis d’avertir les citoyens sur le phénomène des appels Microsoft. Le Luxembourg a été victime d’une vague d’appels téléphoniques qui faisaient croire aux citoyens que leurs ordinateurs étaient infectés et qu’il était possible de remédier à cela en installant un outil contrôle à distance pour mettre fin au problème. Or, les personnes malintentionnées à l’autre bout du fil installaient des virus pour vraiment infecter l’ordinateur et proposaient ensuite leurs services pour régler le problème en échange d’une somme d’argent. L’initiative BEE SECURE a permis aux victimes de prendre conscience de l’arnaque et de la signaler. De manière générale, cette campagne aura insisté sur le besoin en matière d’usage des technologies de l’information de ne pas se fier aux apparences et faire preuve de vigilance.La criminalité sur Internet reste un problème majeur pour le grand public comme pour les organisations. D’autant plus que les victimes peuvent avoir du mal à évoquer un problème rencontré soit par honte, soit par absence de connaissance tant sur le problème technique que sur les démarches à suivre en tant que victime.À ce titre, la campagne Clever Klicken reste pleinement d’actualité. Les dossiers d'information sont toujours d’actualité et sont publiés sur le site de BEE SECURE: www.bee-secure.lu/clever-klicken  [1] Applications malveillantes bloquant l’ordinateur de l’utilisateur ca l’insu de son plein gré et réclament en contrepartie le paiement d’une somme d’argent. [2] Dont un cas assez spécifique, basé sur ce qui semble être mail officiel du gouvernement du Luxembourg demandant au destinataire de donner ses données bancaires afin que les impôts payés par ce destinataire lui soient réattribués.