Achats in-app et jeux freemium : attention à votre porte-monnaie

Les achats in-app et le freemium sont un modèle de commercialisation d’applications récent. Cette nouvelle stratégie peut vous coûter cher. Si vos enfants/adolescents jouent à des jeux freemium ou des jeux offrants des achats in-app (dans l’application) et que votre carte de crédit est enregistrée, faites attention à leurs dépenses. Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, BEE SECURE vous donne quelques conseils. Qu’est-ce qu’un jeu freemium ?L’industrie du jeu vidéo est friande de la stratégie commerciale du freemium. Ce modèle est devenu la norme d’une vaste catégorie de jeux sur smartphones et tablettes. Les jeux sont en premier lieu téléchargés gratuitement et proposent très vite des fonctionnalités payantes supplémentaires. Ces fonctionnalités vous permettent par exemple d’acheter des objets qui vous aident à passer les niveaux d’un jeu plus rapidement. En clair, au lieu d’attendre pour progresser dans un jeu, vous pouvez payer pour gagner du temps et le jeu devient plus confortable.La stratégie est donc la suivante: vendre ou distribuer gratuitement le jeu au plus grand nombre, et ensuite proposer des achats dans l’application pour gagner en confort.. Cependant, ce système de « micro » transactions peut finir par couter extrêmement cher.De manière générale, vous trouverez les prix des différentes fonctionnalités d’un jeu dans les détails de l’application sur le Store, voici l’exemple du jeu Run Temple 2 sur iPhone :                                                                                   La mention à identifier est « contient des achats intégrés ». Attention, certains prix peuvent aller jusqu’à plus de 100€.Exemple du jeu Run Temple 2: une sorte de gorille est à vos trousses et vous devez courir pour échapper à ce monstre. Le but est de parcourir le plus de kilomètres possible sans trébucher. Régulièrement, des messages attractifs soulignent votre excellente maîtrise du jeu afin de maximiser votre satisfaction. Dans le cas où vous tombez, il vous sera possible de reprendre le jeu là où vous avez échoué en donnant une pierre précieuse. Mais la rareté de telles pierres est bien étudiée, et si vous n’en avez pas, vous pouvez en acheter à 0.99 euro au minimum. Évidemment, cet achat devient vite tentant, car recommencer la partie depuis le début peut devenir lassant. De plus, ces applications mises beaucoup sur les réseaux sociaux en communiquant les high-scores entre les amis, afin d’éveiller votre esprit de compétition.À la différence des autres stratégies commerciales, vous ne posséderez jamais l’application dans son intégralité. Ce que vous achetez, ce sont des capacités immédiates qui servent à satisfaire une frustration à un moment donné du jeu.Faites attention à la manière dont sont mis en avant les achats in-app, surtout si votre enfant/adolescent fait usage de votre smartphone ou tablette.Voici nos conseils :1.     Désactivez les achats intégrés : l’activation des restrictions permet d’exiger la saisie d’un mot de passe lors d’un achat, ou d’empêcher certains types d’achats.Voici la méthode à suivre si vous utilisez iOS :                                2.    Configurez votre tablette ou smartphone de façon à ce que le code d'accès soit demandé à chaque transaction et non pas après une période déterminée.Voici la méthode à suivre si vous utilisez un système iOS :Toujours dans les restrictions, vous trouverez l’onglet « Réglages du mot de passe ». Sélectionnez « Toujours exiger » et activez « Exiger le mode passe ».                                                                    Voici la méthode à suivre si vous utilisez un système Android :Dans le PlayStore, allez dans les paramètres. Puis cliquez sur « Exiger l’authentification pour les achats ». Sélectionnez « Pour tous les achats via Google Play sur cet appareil ».