Missions

En tant que service public, le Service national de la jeunesse (SNJ) évolue dans le contexte défini par la politique de la jeunesse. Les objectifs de cette politique sont décrits à l’article 1er de la loi modifiée du 4 juillet 2008 sur la jeunesse.

Les tâches du Service national de la jeunesse sont précisées dans l’article 7 de la même loi. Ainsi le SNJ a comme mission :

a)      de contribuer à la mise en œuvre de la politique de la jeunesse ;

b)      d’organiser des programmes éducatifs pour enfants et jeunes ;

c)       de soutenir la transition des jeunes vers la vie active ;

d)      de constituer un organisme de contact et de conseil pour les acteurs de l’éducation non formelle et de veiller à la qualité pédagogique dans le travail avec les enfants et les jeunes.

 

Dans le cadre de cette mission il assure les tâches suivantes:

a)      organiser un prêt de matériel, mettre à disposition des locaux, financer des projets éducatifs et gérer le congé-jeunesse,

b)      organiser et coordonner des formations pour aide-animateurs, animateurs et cadres des organisations de jeunes,

c)       de gérer, contrôler et coordonner les accueils de jeunes au pair au Luxembourg et promouvoir les échanges européens et internationaux entre jeunes et entre acteurs du travail avec les enfants et les jeunes,

d)      gérer et animer des centres pédagogiques spécialisés dont la mission est de développer, mettre en œuvre et de diffuser des concepts et des programmes d’éducation non formelle,

e)      coordonner les programmes de service volontaire et développer des projets favorisant la participation des enfants et des jeunes à la vie économique, sociale et culturelle,

f)       soutenir la formation continue pour les professionnels du travail avec les enfants ou les jeunes et éditer du matériel pédagogique pour le travail avec les enfants et les jeunes,

g)      assurer un suivi de la qualité pédagogique dans les services d’éducation et d’accueil pour enfants, auprès des assistants parentaux et dans les services pour jeunes,

h)      contribuer à la mise en œuvre des programmes et accords nationaux, européens et internationaux en faveur des enfants et des jeunes,

i)        contribuer à l’élaboration des plans communaux ou intercommunaux en faveur des jeunes,

j)        mettre en place un réseau d’antennes locales dont la mission est de soutenir les jeunes dans leur transition vers la vie active en offrant information, conseil et accompagnement individuel ;

k)      organiser à l’attention des jeunes des ateliers pratiques, des formations visant le développement de compétences sociales et techniques, des stages dans des entreprises privées, associations ou services publics dans le but de les préparer à la vie active. Les stages de découverte de découverte, qui ont un caractère d’information et d’orientation, ne peuvent dépasser la durée de quatre semaines dans une même entreprise ;

l)        proposer des activités périscolaires visant le maintien scolaire, organiser l’échange avec les lycées concernant les élèves en risque de décrochage et assurer un suivi des décrocheurs scolaires.