Historique

C’est suite à la demande de jeunes et d’associations, qu’un premier « Service National de la Jeunesse » fut créé par règlement ministériel en 1964. Il s’agissait d’un service interne du Ministère de l’Enseignement de l’époque, composé d’éducateurs spécialisés.

Fondé sur l’engagement de cette première génération d’éducateurs, le SNJ a élargi son champ d’action et a diversifié ses offres. C’est en 1984 qu’une loi crée le SNJ en tant qu’administration de l’Etat avec son propre personnel fixe. Au fil des années de nouvelles tâches comme le service volontaire, la mise en place de dispositifs favorisant la transition entre scolarité et vie professionnelle ou le suivi de la qualité pédagogique dans les services d’éducation et d’accueil pour enfants sont attribuées au SNJ. Avec la loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse, puis celle du 22 juin 2017 modifiant une nouvelle fois la loi sur la jeunesse, les missions et les structures du SNJ ont été adaptées.

Au fil des années, le ressort de la jeunesse a régulièrement changé de tutelle. Le statut d’administration de l’Etat a permis au SNJ de travailler en continuité et de développer avec constance ses actions et services. Le SNJ est actuellement sous la tutelle du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse.